semantique de la cuisine barbie

LA SEMANTIQUE DE LA CUISINE
(Création mai 2018)

de et par Corinne Frimas

« Le 2 avril 2018, je lançais une demande de recherche d’une chambre de création en référence à « la chambre à soi » de Virginia Woolf : une femme doit au moins disposer «de quelque argent et d'une chambre à soi » si elle veut produire une œuvre artistique.

4 femmes ont répondu à mon annonce.

Après avoir passé quelques jours de travail dans chacun de leur espace, je vous présente ma cuisine, le terrain d’investigation de ma condition féminine, un champ de recherche, un atelier libre sur comment ouvrir une huitre ou sauter d’un pont à l’élastique … »

Avec les voix de Alice Bellefroid, Elena Falgheri, Valérie Fontaine, Isabelle Gozard, Louise Herrero et Mathilde Ponsord

Hauts portés par la comédienne et la poupée, Claudia Hägeli

Montages vidéo et teaser, Julien Vaugelade

Montage son et fabrication des gâteaux, Guillaume Roy

Extrait de texte de la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d’Olympe de Gouges

Extraits des vidéos dans l’ordre d’apparition : Semiotics of the kitchen de Martha Rosler, La taranta d’Ernesto de Martino

Merci à Christine Chalard et Nathalie Sandoz pour le point de départ de ce projet, discussion dans un bar de la Chaux de fonds en 2015.

Merci à Claudia Hägeli, Béatrice Castejon, Dominique Gubser, Evelyne Celedon pour m’avoir laissé entrer dans leur espace intime et privé.

Merci à Brigitte Morel, Mathilde et Christine Daguzan, Sarah Murcia, Claire Salmon-Legagneur, Juliet Fraser, Clhoé Mahieu, Lucie et Yvette Jacquot, Florence Laloux, Christine Roillet, Sabine Bathelemy, Laurence Sprang, Isabelle Marcelin et Didier Payen, Pauline Roy, Rosa Ferriera, Christophe Martin, Alban Caussé, Eve Risser, Pascale Camaerbeke, Delphine Zingg, Annabelle Petit-Preux, Valérie Ruiz, Claire Aveline, Sabine Barthélémy pour leurs voix, récits et interprétations, leur écoute et leurs conseils, et leurs seins !

Merci à ma mère, à la mère de ma mère, à mon père et à mon frère et à toutes mes amies qui ont conversé avec moi depuis longtemps, depuis toujours et qui m’ont raconté leur vie et m’ont insufflé le courage d’aller jusqu’au bout de cette aventure artistique.